Besoin d'information ou d'une assistance ? Contactez-nous aux 0805 01 11 38 (Appel gratuit) Du lundi au vendredi 9h-18h

Windows Server 2019 DataCenter - Ma Licence

Windows Server 2019 DataCenter

Prix normal
€2.499,99
Prix réduit
€2.499,99
Prix normal
€3.999,99
Épuisé
Prix unitaire
par 
Taxes incluses. Frais d'expédition calculés lors du passage à la caisse.

Achetez et télécharger Windows Server 2019 DataCenter.

Licence envoyé par Email.

Optez pour Windows Server 2019 Datacenter, sa fiabilité et ses performances

Avec la version Datacenter de Windows Server 2019, l’éditeur de logiciels de Redmond s’appuie sur les forces de Windows Server 2016 pour aider les entreprises et organisations de grande taille à bâtir une structure de réseau stable et performante. Pour cela, la nouvelle édition mise sur de nombreuses améliorations et des fonctionnalités exclusives. Le système d’exploitation offre des avantages en particulier aux entreprises qui achètent Windows Server 2019 Datacenter pour l’utiliser dans un « scénario cloud hybride ». Le pack complet inclut, entre autres, un meilleur interfaçage avec Microsoft Azure à travers l’utilisation de l’outil « projet Honolulu », accessible par navigateur.

Plus de sécurité dans Windows Server 2019
La sécurité est toujours l’un des enjeux majeurs dans le domaine des serveurs. Avec l’édition Windows Server 2019 Datacenter  également, Microsoft réagit de nouveau aux dernières menaces issues du Web et améliore son système d’exploitation serveur sur bien des points. En la matière, l’élément le plus intéressant pour les utilisateurs est la collaboration avec Windows Defender Advanced Threat Protection. Ce mécanisme de protection a pour spécialité la reconnaissance de menaces sans fichiers de signature. Grâce à sa connexion au cloud, il offre donc une protection efficace contre les rootkits et l’exploitation des failles zero-day, qui ne sont pas détectés par les antivirus conventionnels. À cela s’ajoute un cryptage amélioré et plus facile à mettre en œuvre, qui englobe aussi les échanges réseau et les machines virtuelles (VM).

Mises à jour Express et meilleure intégration de Microsoft Azure
Les utilisateurs de l’édition Windows Server 2019 Datacenter bénéficient par ailleurs de mises à jour Microsoft Express, qui existent déjà dans le système d’exploitation Windows 10. Leur gros avantage est qu’elles sont nettement plus petites que les mises à jour Delta que l’on connaissait jusqu’ici dans Windows Server. Ces mises à jour Express, qui fonctionnent comme des sauvegardes de données basées les unes sur les autres, n’accélèrent pas seulement le téléchargement et l’installation, elles réduisent également le nombre de redémarrages nécessaires des serveurs utilisés.

Cette nouvelle version se caractérise en outre par une imbrication plus étroite avec Microsoft Azure. Celle-ci ouvre à son tour de nouvelles possibilités aux utilisateurs de l’édition Windows Server 2019 Datacenter, telles qu’une synchronisation plus facile des fichiers, la sauvegarde de données via Azure Backup ou la mise en place de serveurs de données à l’aide de fichiers Azure Files issus du cloud. En plus de la connexion de clusters de serveurs à Microsoft Azure, il est également possible de sauvegarder des données dans le cloud via l’assistant de migration de stockage.

Une autre nouveauté réside dans l’amélioration de la virtualisation des serveurs Linux sous Windows Server 2019 ainsi que leur sécurisation par des « VM protégées », ce qui n’était envisageable jusqu’à présent qu’avec des serveurs Windows. Le Windows Subsystem for Linux (sous-système Windows pour Linux) de Windows Server 2019 permet maintenant d’intégrer des distributions Linux dans l’installation Windows. Ceci présente l’intérêt de pouvoir administrer confortablement des serveurs Linux à l’aide de commandes Linux depuis des serveurs Windows.

Un modèle de licences flexible pour les grandes organisations
Les entreprises qui achètent Windows Server 2019 Datacenter bénéficient toujours d’un modèle de licences très étudié qui séduit par son haut niveau de flexibilité. Tout comme pour la version Standard de Windows Server 2019, les licences de l’édition Datacenter dépendent du hardware, via une licence basée sur les cœurs, et des appareils ou utilisateurs accédant à un serveur. La règle des « 8 cœurs minimum » par processeur et « 16 cœurs minimum » par serveur de la version précédente est maintenue.


L'édition Microsoft Windows Server Datacenter 2019 est idéale pour les environnements de data centers hautement virtualisés. Les licences de serveurs pour l'édition Datacenter sont passées d'une base par processeur à une base par coeur.

 

Principales caractéristiques :

  • Environnements de data center hautement virtualisés et définis par le logiciel
  • Basé sur les cœurs : 24 coeurs physiques
  • Conditions relatives aux licences d'accès client : licence d'accès client Windows Server (CAL par utilisateur ou par appareil)
  • Licence permettant l'installation illimitée de machines virtuelles (Une fois tous les cœurs physiques couverts)